Locations de vacances : attention aux annonces piégées sur AirBnB

Malgré le fait que AirBnB soit une des plateformes les plus sécurisées pour les locations saisonnières, les arnaques ou dérives sont toujours possibles.

Avant de confirmer votre réservation, missionnez un contrôleur #Easyverif pour vérifier la véracité de l’annonce de votre choix !

 

http://www.sudouest.fr/2017/08/08/locations-de-vacances-attention-aux-annonces-piegees-sur-airbnb-3679551-4710.php

 

Article mis en avant

Vendre un véhicule d’occasion

Dans le cadre d’une vente de véhicule d’occasion, le vendeur est tenu de se conformer à quelques formalités. Ces dernières consistent notamment à la remise d’un certain nombre de documents à l’acquéreur et d’informer la préfecture et la compagnie d’assurance.

Réunir les documents à remettre à l’acheteur

Que ce soit une vente entre particuliers ou par l’intermédiaire d’un mandataire auto, vous devez compléter les paperasses nécessaires à la cession de votre voiture d’occasion.

En premier lieu, vous avez à préparer le certificat d’immatriculation ou carte grise. Vous inscrivez la mention « vendu le… » ou « cédé le… » suivie de la date et l’heure de la vente du véhicule. Par ailleurs, des exemplaires de la déclaration de cession sont à retirer auprès de la gendarmerie ou sur un site habilité par le ministère de l’Intérieur. Ce document informe sur l’objet de la cession du véhicule et les descriptions détaillées de celui-ci.

En outre, un certificat de situation administrative ou de non-gage est indispensable afin de prouver à l’acheteur que la voiture ne fait l’objet d’aucune opposition judiciaire de la part d’huissiers de justice ni de trésor public, ni d’autres établissements financiers.

Enfin, il est impératif de remettre à l’acquéreur le rapport de contrôle technique, lequel précise les observations sur l’état du véhicule. Il convient de noter que certains papiers peuvent être rendus à l’acheteur en guise de simples renseignements sur le passé de sa nouvelle voiture et constitue ainsi un effet rassurant. Ce sont, par exemple, le carnet et les factures d’entretien, le livret d’utilisation…

Les autres formalités à respecter

Hormis les dossiers à préparer, vendre un véhicule d’occasion fait naître d’autres obligations. Parmi les plus importantes, il faut informer l’administration sur la vente. Pour ce faire, vous envoyez un exemplaire de la déclaration de cession à l’intention de la préfecture. Vous avez le choix quant à la préfecture ou la sous-préfecture, mais pensez à préciser l’adresse au service des cartes grises. N’oubliez pas de transmettre une copie de ce document à l’acheteur et d’en garder une de votre côté.

En outre, vous devez aviser votre compagnie d’assurance afin de résilier votre contrat. Pour cela, une autre copie de ladite déclaration est indispensable. Vous allez la poster par lettre recommandée avec accusé de réception. Dans cette démarche, la date de la vente indiquée sur la déclaration sera prise en compte rétroactivement par votre assureur pour rompre le contrat.

Si le preneur est un professionnel, un mandataire auto ou un concessionnaire, ces procédures se retrouveront facilitées. Vous n’aurez aucun souci avec son assistance.

Attention aux arnaqueurs !

Durant la transaction, pensez à prendre quelques précautions pour éviter les arnaques, surtout si votre interlocuteur n’est pas un mandataire auto professionnel.

Pensez à ne pas envoyer une copie du certificat d’immatriculation. Un acheteur malhonnête pourrait se servir de ce document à des fins frauduleuses.

En cas de besoin, essayer de communiquer verbalement les informations contenues dans la carte grise.

Par ailleurs, il faut faire attention aux propositions venant de l’étranger, notamment celles répondant à votre annonce en provenance d’Espagne, d’Angleterre, de la Côte d’Ivoire ou encore du Monaco où partent la plupart des tromperies. Ces dernières résultent souvent de la nécessité de procéder au transfert d’argents via Western Union, par exemple, lequel requiert l’acquittement de certaine taxe pour le virement étranger.

 

Site d’annonces gratuit, autos, deux roues, camping-cars…

Vous désirez vendre votre voiture, votre moto ? Alors n’attendez plus et profitez de passer une annonce sur notre site www.caroccasion.fr, site d’annonces gratuit, autos, deux roues, camping-cars…

Que vous soyez particulier ou professionnels, le dépôt d’annonce est gratuit

De plus, nous ne sommes pas un site d’annonces généraliste mais bien spécialisé sur les annonces de voitures, motos, scooter, camping-cars… Bref tout ce qui roule.

Les Professionnels 

Pour les professionnels plusieurs types de passerelles sont disponibles afin de récupérer tous vos flux et de pouvoir diffuser vos annonces mises à jour.

Nous sommes partenaire sur la multi diffusion avec cargest, spirit, spider vo. C’est pourquoi, nous vous proposons de diffuser vos annonces sur notre média gratuitement, pour optimiser votre visibilité sur internet.

En outre, un compte pro et une vitrine (mini site avec votre logo et adresse web) sont disponibles pour votre entreprise. En outre, le dépôt d’annonce est gratuit et illimité avec validation et actualisation en priorité.

 

Les particuliers

Vous désirez vendre un véhicule ? Rien de plus simple, il vous suffit de remplir le formulaire en ligne et votre annonce est validée très rapidement.

Enfin, vous recherchez un véhicule précis, consultez nos annonces. Vous ne trouvez pas votre bonheur, alors pensez à revenir sur nos offres régulièrement. En effet, celles-ci sont actualisées toutes les 4 heures.

Un renseignement ? Utilisez l’adresse support@caroccasion.fr

 

Fausse petite annonce mais vraie arnaque: il fait visiter la maison de son frère en son absence

Ils cherchaient un bien en location à Bruxelles. Séduits par une petite annonce en ligne, ils ont visité une maison à Jette. Et ont laissé une avance en cash à l’annonceur. Mais une 2e petite annonce a permis de découvrir une arnaque…

Après avoir lu une annonce pour un bien à louer sur 2ememain.be, les victimes se rendent sur place, rue Corneille De Clercq. Ils visitent la maison jettoise et comme elle semble convenir, prennent un second rendez-vous le jour même avec l’annonceur pour lui remettre la garantie locative. Comme preuve de leur bonne foi, ils donnent une avance de 50€ en cash.

C’est alors que l’arnaque est découverte par la maman d’une des victimes: elle tombe sur une autre annonce sur 2ememain.be, mais pour le même bien! Dans celle-ci, «il est stipulé que l’annonceur est un arnaqueur», relate la police. «Elle téléphone alors à son fils pour le prévenir».

Celui-ci décide de ne pas se laisser faire: il prend contact avec le second annonceur, qui est évidemment le même que le premier. «Le suspect est surpris de voir arriver son ancienne victime», raconte la police. «Il reconnaît les faits et remet alors 40€ à son interlocuteur».

Il apparaît plus tard que le suspect, déjà connu pour des faits similaires, avait fait un double des clés de son frère. La combine était simple: il faisait des visites au domicile de celui-ci quand il n’y avait personne à la maison. C’est là qu’il pouvait demander ses avances en cash. Mis à la disposition du Parquet, il en sera quitte pour une visite des bâtiments de la justice bruxelloise.

Retrouvez l’article sur l’avenir.net.

Les avantages des pièces détachées d’occasion

C’est un fait que tous les propriétaires de véhicules connaissent : lorsqu’une voiture fait état de quelques dysfonctionnements, il faut alors se rendre au garage, attendant avec une appréhension mesurée, le devis de réparation du mécanicien, quand la facture s’élève souvent à quelques centaines d’euros !

Et si vous envisagiez de réparer votre voiture au travers de pièces détachées d’occasion ? Retour sur les avantages des pièces auto d’occasion que vous pourrez retrouver sur Soscasseauto.fr !

Des pièces détachées d’occasion de qualité, testées et contrôlées.

On imagine souvent les casses automobiles, emplies de voitures dans des états plus que déplorables, dont rien ne pourra être réutilisé. En réalité, loin des stéréotypes, on ne manque pas de retrouver, dans les allées d’une casse automobile, des véhicules dont certaines pièces, certaines parties mécaniques ou de carrosserie peuvent être récupérées.

Ces dernières font alors l’objet de nombreux tests, avant d’être proposées à la vente.

Acheter des pièces d’occasion, la perspective de réaliser des économies

On retrouve un avantage de taille dans le fait d’acheter des pièces d’occasion : celui qui vous permet de réaliser de belles économies sur vos achats de pièces de voiture. En effet, loin de la facture de votre garagiste, vous êtes alors face à la possibilité de pouvoir économiser quelques dizaines, voire même quelques centaines d’euros, sur le montant total de la réparation de votre véhicule.

Bien qu’il soit compliqué d’énoncer des chiffres s’appliquant à l’ensemble des pièces détachées, la moyenne tend à démontrer la possibilité de réaliser des hauteurs de 70%.

Un geste écologique des plus appréciables.

Au travers de l’achat de pièces détachées dans un casse automobile, vous envisagez également une note environnementale des plus favorable. En effet, quand beaucoup tendent vers une consommation de masse, il s’agira alors pour vous, au travers de votre véhicule, de réutiliser des biens en parfait état, évitant ainsi toutes notions de gaspillage.

Un service de qualité, rapide…

Enfin, l’achat de pièces détachées dans une casse automobile n’a rien à envier à un processus d’achat de pièces mécaniques classique, au sein d’un circuit classique. En réalité, vous disposez d’un accueil personnalisé, quand un professionnel prendra soin de répondre à vos attentes. Quelques fois, vous pourriez repartir de la casse automobile, avec votre pièce, d’autres fois, il ne faudra pas plus de quelques jours pour recevoir ladite pièce…

En résumé, pour prendre soin de votre véhicule, pour remplacer des pièces endommagées, sachez envisager un autre mode de réparation, économique, pratique et écologique … Et pour cela, trouvez la casse automobile recommandée près de chez vous sur SosCasseAuto.fr.

Escroc aux voitures imaginaires : acte II

L’escroc qui était parvenu à soutirer 30 000 € en liquide à cinq Jarnysiens a fait d’autres victimes. En mars 2016, sept habitants du Pays-Haut lui ont passé commande pour des véhicules (imaginaires) saisis par les douanes.

«nous aussi, nous nous sommes fait avoir par Maurice. » A l’autre bout du téléphone, la voix résignée de Laëtitia. Avec son époux Marc, cette habitante d’Hussigny-Godbrange s’est fait rouler par celui qui aime se faire appeler « Mauricio ». Dans un article en date du jeudi 22 juin, nous relations l’invraisemblable escroquerie dont furent victimes cinq habitants du Jarnisy. Appâtés par ce soi-disant intermédiaire jouissant de supposées connexions à la douane d’Anvers, ces retraités avaient cédé à son pouvoir de persuasion en lui remettant la somme de 30 000 € en décembre dernier. L’escroc leur promettait la livraison, sous six semaines, de petites citadines italiennes et d’un fourgon neuf à des prix sacrifiés : « Ce sont des voitures de douanes promises à la destruction. J’arrive à les faire sortir avant, il faut juste me payer en cash. » La mécanique bien huilée avait eu raison des doutes des Jarnysiens.

« Il nous a tenu exactement le même discours, se désole Laëtitia, employée au Luxembourg. Enfin, à ceci près que le prix de la Fiat 500 n’était pas de 3 490 € mais de 2 000 € pour nous. » Maigre consolation. La trentenaire se remémore le point de départ de sa mésaventure, qui remonte à mars 2016 : « C’est mon compagnon qui m’a parlé de cette opportunité. J’ai tout de suite pensé que ce n’était pas clair. Mais l’effet de groupe et le sentiment de réaliser une bonne affaire… » Marc, le compagnon, a fait confiance à un ami œuvrant au Luxembourg : « Il m’a dit que ce Maurice était l’une de ses connaissances. Et qu’il n’y avait aucun risque. Alors… » Alors il a passé commande, « tout comme cinq collègues ». Une Fiat (imaginaire) pour chacun et même une Golf 7. Montant du versement remis au sexagénaire : « Dans les 20 000 €. »

Emprisonné au Luxembourg

La suite ? Du déjà-vu : « On a signé un contrat, enfin une feuille où apparaît une photocopie de sa carte d’identité. Le contrat prévoyait d’ailleurs un dédommagement de 10 % si la voiture n’était pas livrée dans les délais. » Bien entendu, l’attente a dépassé les six semaines initialement prévues. Aux problèmes de livraisons se seraient greffées des difficultés pour obtenir la délivrance des cartes grises : « Au bout de plusieurs mois, il a même osé nous demander un supplément de 500 € pour régler ces désagréments administratifs ! », ne décolère pas cette jeune mère de famille.

Endurantes, les sept nouvelles victimes ont gardé le contact (« souvent houleux ! ») avec le « négociant » jusqu’au… 1er avril de cette année. Oui, le 1er avril, le jour même où les appels de nos Jarnysiens s’échouaient sur la messagerie de Maurice. Et visiblement, ce silence ne relevait pas de la mauvaise « blague »…

« Il était en prison à Metz puis a été transféré au Luxembourg où il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt », certifie Laëtitia. Ces informations sur le cheminement (prévisible) de la carrière « professionnelle » de Mauricio, elle les a glanées auprès de la gendarmerie d’Audun-le-Tiche en mai dernier : « Les gendarmes nous ont dit de nous rendre au commissariat d’Esch-sur-Alzette puisqu’il était emprisonné au Grand-Duché. Nous y avons déposé plainte. » Motif de son incarcération ? « Escroquerie ! » D’après nos informations, le sexagénaire – qui a visiblement fait du Pays-Haut son terrain de chasse préférentiel – aurait, depuis, retrouvé sa liberté. Insaisissable, Maurice nous confiait, lors d’un échange téléphonique en décembre dernier : « Vous savez, M. Cavalli, je ne tiens pas en place. Je passe quotidiennement les frontières pour mes affaires. » Sur ce point, il ne mentait pas. « Un Range Rover neuf à 17 000 €, ça vous tente ? »

 

Jean-Michel CAVALLI

Retrouvez l’article ici.

Easyverif et Bonnie&Car ou l’alliance de deux concepts complémentaires

ASSOCIATION DE BIENFAITEURS OU TRANSACTION EN BANDE ORGANISÉE

Lundi, 21 heures, près d’Aix en Provence, les deux jeunes entrepreneurs ont encore frappé, mais, plus grave, cette fois-ci, ils se sont associés !

Dans la jungle du commerce des voitures et motos d’occasion, leurs noms résonnent comme un leitmotiv : Célina Maubert et Maxime Grandjean, deux Robin des bois des ventes de voitures sur le net.
– Ne pas posséder de compétence en mécanique
– Aucune connaissance du marché
– Loin du véhicule à acheter

Trois soucis désormais éradiqués. Easyverif et Bonnie&Car, deux plateformes créées
pour vous aider à vendre ou acheter en totale sécurité

Deux conceptions, une seule ambition, vous aider à concrétiser votre transaction

Depuis janvier 2016, Easyverif bouscule le marché des véhicules d’occasion : Son objectif et son fonctionnement sont simples, apporter aux consommateurs l’expertise d’un professionnel avant tout achat ou réservation. Elle mise sur son réseau de plus de 700 contrôleurs professionnels, répartis sur toute la France et les Dom-Tom. Easyverif vous met en relation directe avec le désigné contrôleur qu’elle a agréé pour vous sécuriser, pour vérifier, expertiser le bien avant la transaction. « Easyverif est la solution économique pour vérifier une annonce, finies les arnaques ! » déclare Célina
MAUBERT, fondatrice d’Easyverif.

Depuis décembre 2015, Maxime Grandjean s’est lancé un pari : Simplifier et sécuriser les ventes auto/moto entre particuliers. Pour cela, il a conçu une plateforme d’accompagnement qui permet de vendre son véhicule à un particulier, c’est à dire au meilleur prix, sans toutes les contraintes de ce type de vente. Les véhicules confiés à Bonnie&Car sont minutieusement vérifiés pour assurer la transparence, les annonces sont diffusées au juste prix du marché et les mises en relation acheteur/vendeur sont encadrées jusqu’à conclusion de la vente. Enfin, les paiements sont systématiquement contrôlés grâce à un partenariat avec la Banque de France.

Il devenait évident que l’alliance des deux concepts devait se concrétiser. Afin de couvrir un périmètre d’intervention le plus vaste possible Bonnie&Car fait régulièrement appel à Easyverif et son réseau de contrôleurs. La boucle est bouclée , les motivations de l’un rejoignent la fougue de l’autre. Avec nos deux compères, les arnaqueurs peuvent circuler, les ventes de véhicules sont désormais totalement encadrées.

 

 

Diffuser une petite annonce n’a jamais été aussi simple !

Paris, le 29 Juin 2017
AllYouCanPost.com est le nouveau service qui permet de diffuser une petite annonce simultanément sur différents sites de petites annonces, sur les réseaux sociaux et par e-mail. En un clic, la petite annonce est diffusée partout ou presque !
UNE RÉVÉLATION
AllYouCanPost est né du constat du fondateur, Lucas Rivoire: « quand j’ai voulu vendre mon scooter, j’ai fait un post sur Facebook, puis j’ai créé plusieurs petites annonces sur différents sites avec à chaque fois un compte, un mot de passe et un formulaire différent, puis j’ai voulu écrire un email à mes amis… Bref j’ai perdu un temps fou ! « . C’est ainsi qu’il a eu l’idée de créer ce service gratuit pour simplifier la diffusion de petites annonces. Quelques mois plus tard, AllYouCanPost avait déjà séduit plus de 30.000 utilisateurs.

LE VRAI PLUS : SE SIMPLIFIER LA VIE GRÂCE À LA MULTIDIFFUSION
Le marché de la petite annonce est en perpétuelle évolution et voit surgir régulièrement de nouveaux acteurs, mais rien de vraiment neuf depuis que la petite annonce est passée du papier au digital. Aujourd’hui, les sites ou applications ne font qu’améliorer cette mutation. « Nous arrivons avec une nouvelle proposition pour l’utilisateur, une véritable innovation d’usage » selon le fondateur. En effet, quelques minutes suffisent pour rédiger une annonce et la diffuser en un clic sur différents supports en même temps.

La raison d’être d’AllYouCanPost est simple : la multiplicité des supports a de quoi faire tourner la tête, et diffuser une annonce peut vite virer au cauchemar… Aujourd’hui, particuliers comme professionnels, plus personne n’a de temps à perdre. En facilitant la diffusion d’annonces, AllYouCanPost les aide à se simplifier la vie. Cette mission se retrouve d’ailleurs dans leur slogan : Postez, Vendez, Souriez !

LE ONE STOP SHOP DE LA PETITE ANNONCE !
Facile, gratuit et sans création de compte, All You Can Post permet de gagner réellement du temps… et donc de l’argent ! Plus rapide, plus visible, les chances de vendre sont ainsi multipliées. De l’automobile à la mode, de l’immobilier aux services à la personne, de la brocante à l’informatique… tous les univers sont présents sur AllYouCanPost. Ce « one stop shop », véritable facilitateur, est déjà en train de révolutionner l’usage de la petite annonce.

Comment ça marche ?
Vidéo en 30 sec.
https://www.youtube.com/watch?v=nrFKzUHrQ3g

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :